Retour à la page d'accueilPlan du site
  

      Europe

www.nonalaturquie.com


BOYCOTT TURKEY Campaign - www.boycott-turkey.org


Le meurtrier de Dink : Assassin ou Héro national ?  - 3/02/2007

     

Le jour même de l’arrestation du meurtrier du journaliste Hrant Dink une photo a été diffusée à la presse. Samast, l’assassin, devant le drapeau turc sur lequel est inscrite une citation d’Atatürk : « La nation est sacrée. On ne doit pas l’abandonner à son sort. »

Protestation contre un symposium négationniste  - 14/12/2006

     

Monsieur le Recteur,

Nos quatre organisations issues de l’émigration politique en provenance de Turquie, sont fort choquées d'apprendre qu'à l’Université Libre de Bruxelles aura lieu le 15 décembre un symposium sur le thème "L’Union Européenne en quête d’identité multiculturelle : l’expérience ottomane!".

GENOCIDE ARMENIEN : LA VERITE TOUJOURS INTERDITE EN TURQUIE  - 13/07/2006

     

La cour de cassation turque a confirmé ce mercredi 12 juillet la peine de prison avec sursis prononcée à l’encontre du journaliste arménien Hrant Dink. M. Dink avait été initialement condamné en octobre 2005 en vertu de l’article 301 du code pénal turc pour un article paru le 13 février 2004, dans lequel il appelait les Arméniens à " se tourner maintenant vers le sang neuf de l'Arménie indépendante ".

Anniversaire de Coup d'état militaire de 1971 en Turquie  - 3/03/2006

     

Le 12 mars est un des anniversaires noirs de la famille européenne, car il y a 35 ans, en Turquie, membre du Conseil de l'Europe et l'OTAN ainsi que membre associé de l'Union européenne, les généraux avaient renversé le gouvernement et ouvert une période de répression sans précédent.

Congrès Mondial de l'ADL Ramgavar  - 28/02/2006

     

Le 24ème Assemblée Générale mondiale de l"ADL Ramgavar s'est tenu à Athènes les 24-25-26 Février 2006.

L'ingérence scandaleuse de l'Ambassadeur turc...  - 25/01/2006

     

A l'approche du 91e anniversaire du génocide des Arméniens et des Assyro-chaldéens, l'Etat turc déclenche une nouvelle campagne négationniste de grande envergure. Toutes les composantes de l'Etat - le parlement, le gouvernement, l'armée, les partis politiques, les médias et les missions diplomatiques - sont mobilisées pour faire croire qu'une telle tragédie n'existe pas et qu'il s'agit d'une pure invention des forces hostiles à la nation turque.

ROJ TV - Débat sur les identités en Turquie.  - 26/12/2005

     

ROJ TV (la télévision kurde) avait organisé un débat en direct, "GÜNDEM" dimanche le 25 décembre 2005.

Le sujet : " Les problèmes identitaires en Turquie d’aujourd’hui : identités " supérieures" et "inférieures" ?

LE FOREIGN OFFICE REJETTE LA DEMANDE DU PARLEMENT TURC  - 16/11/2005

     

-- L’ambassadeur du Royaume-Uni en Turquie a donné une fin de non-recevoir à la demande de révision de Livre Bleu sur le Génocide des Arméniens --

UE / ARMENIE : POLITIQUE DE VOISINAGE, LEVEE DU BLOCUS...  - 22/10/2005

     

En visite officielle en Belgique et auprès des institutions européennes du
19 au 21 octobre, le président arménien, Robert Kotcharian, a eu plusieurs
rencontres officielles avec les hauts responsables de l’Union.

Communiqué FRA-ADL-SDH  - 9/09/2005

     

Manifestation à Luxembourg le 3 octobre 2005, contre l’ouverture des négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.

Droits de l'Homme et humour anglais  - 8/09/2005

     

La demande anglaise sur l'érosion de certaines libertés civiles et la modification qu'elle doit amener dans la Charte des Droits Fondamentaux est tout-à-fait inadmissible. C'est sans doute le dogme de l'humour anglais qui permet d'agir de cette manière, à savoir exploiter le terrorisme dont l'infrastructure a été florissante durant des années en Angleterre afin de mettre en défaut les Droits de l'Homme. La lutte contre le terrorisme ne peut aller dans le sens de l'aliénation des droits. Il est certes courant dans la pratique anglaise de dévier des informations pour mieux les utiliser par la suite mais de là à profiter des référendums pour placer leur propre opinion nous sommes à la limite de la perfidie. Car tout le monde connaît la cause de ces résultats. Comme tout le monde connaît l'opinion de la diplomatie anglaise au sujet de la Constitution Européenne. Aussi nous ne pouvons être sensibles à ce type d'argumentation particulièrement en cette période de crise avec la question orientale.

Mobilisation Générale du 3 octobre 2005  - 19/08/2005

     

COMMUNIQUE DU COPA 19-08-2005

Opposition au sein du Conseil européen à l'adhésion de la Turquie  - 18/07/2005

     

Les ministres européens des Affaires étrangères discuteront début septembre de l'ouverture controversée des négociations d'adhésion de la Turquie et de la Croatie, a indiqué le ministre britannique, Jack Straw, dont le pays préside l'UE. La date d'ouverture des négociations avec Ankara avait été fixée au 3 octobre en décembre dernier par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE. Mais les Etats membres doivent encore approuver le cadre dans lequel se dérouleront les négociations.

TURQUIE/ ADHESION : LE CADRE DES NEGOCIATIONS REMIS EN CAUSE  - 7/07/2005

     

- 350 organisations et personnalités de 21 pays appellent l’Union européenne à intégrer le génocide des Arméniens dans le cadre des négociations
- les parlementaires européens de l'UMP demandent au Conseil de modifier le mandat de négociations de la Commission.

Barroso s'interroge sur l'élargissement et la Turquie  - 22/06/2005

     

Le président de la Commission européenne José Manuel Durao Barroso a ajouté sa voix mercredi au concert d'interrogations sur l'avenir de l'élargissement de l'UE, en appelant à ne pas ignorer les inquiétudes des opinions publiques à l'égard d'une adhésion de la Turquie.

Pour sa première apparition devant la presse depuis l'échec du sommet de Bruxelles, le patron de l'exécutif communautaire a insisté sur la nécessité de respecter l'engagement pris en décembre 2004 par l'Union européenne d'ouvrir des négociations d'adhésion avec Ankara le 3 octobre prochain.

ALLEMAGNE : PREMIERS PAS VERS LA RECONNAISSANCE DU GENOCIDE DES ARMENIENS  - 17/06/2005

     

Le Bundestag allemand a voté ce jour une résolution historique affirmant que le gouvernement jeune turc a détruit la quasi-totalité du peuple arménien, et regrettant la responsabilité allemande dans cette extermination. Cette motion déposée conjointement par l’ensemble des groupes parlementaires a été adoptée à l’unanimité.

COMMUNIQUE COMMUN à l'attention des sénateurs belges  - 5/06/2005

     

Dans un courrier adressé hier aux Sénateurs belges, le Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie (M.R.A.X.) a proposé deux amendements concernant le projet de loi relatif à l’extension du délit de négationnisme en Belgique.

Cette formulation volontariste a été élaborée par le M.R.A.X. afin de rassembler les différentes parties impliquées dans ce dossier: celles qui souhaitent une prise en compte, par la loi pénale, des cas problématiques avérés de négationnisme en Belgique - et notamment celui du génocide des Arméniens - et celles qui sont attentives à la sécurité juridique des Belges en terme de liberté d’expression.

La Suisse dans le collimateur de la Turquie  - 6/05/2005
LA PENALISATION DE LA NEGATION DU GENOCIDE ARMENIEN  - 5/05/2005

     

L’évocation du projet de loi de la Chambre demandée in extremis par 15
sénateurs devrait permettre l’examen de l’amendement Roelants du Vivier étendant la pénalisation du négationnisme au génocide arménien

Loi anti-négationniste belge : contrefaçon, danger !  - 29/04/2005

     

La Loi belge tombe le masque :

le nouveau texte de la loi anti-négationniste* ne concernera que les génocides ayant été reconnus juridiquement : ceci empêchera que la négation du génocide arménien puisse être jugée en Belgique

LA POLOGNE RECONNAIT LE GENOCIDE DES ARMENIENS  - 21/04/2005

     

Ce 19 avril 2005, le Parlement polonais, le Sejm, a voté une résolution par
laquelle il reconnaît officiellement le Génocide des Arméniens. Cette
résolution, transmise au Sénat pour ratification, fait de la Pologne le 9ème
Etat de l’Union européenne à reconnaître ce génocide, après Chypre, la
Grèce, la Belgique, la Suède, l’Italie, la France, la Slovaquie et les
Pays-Bas. A cette liste il faut rajouter en Europe la Suisse et la Bulgarie
qui ne sont cependant pas membres de l’Union.

LA TURQUIE PANIQUE ET S’EMBROUILLE  - 14/04/2005

     

Alors que des forces politiques sans cesse plus nombreuses en Europe demandent à la Turquie de reconnaître le génocide des Arméniens comme préalable à son adhésion, Ankara a pris deux initiatives concertées afin de mettre à nouveau en doute la réalité du génocide.
D’une part, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, aurait adressé une lettre au président arménien Robert Kotcharian pour lui proposer la création d’une commission conjointe afin « d’enquêter sur les massacres des Arméniens de 1915 ».

LES VERTS ADOPTENT LE DISCOURS DE LA TURQUIE  - 13/04/2005

     

Une réunion intitulée "Les Arméniens en Turquie" s'est
déroulée ce mardi 12 avril au Parlement européen à Strasbourg, à
l'initiative de M. Cem Özdemir (Verts, Allemagne). Trois intervenants
étaient invités à s'exprimer, devant une cinquantaine de participants, lors
de cette réunion placée sous l'égide des Verts, mais bénéficiant de tout
l'appui logistique des services diplomatiques turcs : M. Taner Akçam,
historien et ex-dissident turc ayant traité de la question du génocide, M.
Etyen Mahçupyan, Arménien de Turquie et journaliste au quotidien Zaman et M.
Hrant Dink, rédacteur en chef d'Agos, un hebdomadaire arménien de Turquie.

APPEL AU PRESIDENT JACQUES CHIRAC  - 12/04/2005

     

A l’occasion du 90ème anniversaire du génocide arménien, les Français d’origine arménienne, à travers leurs trois partis politiques, appellent le Président de la République française à demander le report de l’ouverture des négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne. L’ADL Ramgavar (Organisation Arménienne Démocrate Libérale), la FRA Dachnaktsoutioun (Parti socialiste arménien), et le Parti Hentchak (Parti Social Démocrate arménien) considèrent que la Turquie n’est absolument pas prête à appréhender le processus de négociations qui devrait s’ouvrir le 3 octobre prochain.

Un humanisme et une démocratie de circonstances  - 28/01/2005

     

Suite aux pressions de la Turquie, le gouvernement de
l’Etat de Potsdam a ordonné la suppression de la mention du génocide des
Arméniens des directives pédagogiques de son Ministère de l’Education,
préparées à l’intention des enseignants de ce land allemand.

Le Génocide arménien disparaît d'un programme d'histoire  - 25/01/2005

     

Le génocide arménien ne figure plus au programme scolaire d'histoire de l'Etat régional allemand du Brandebourg (est), ce qui a déclenché une polémique dans laquelle le gouvernement régional se défend d'avoir cédé à des pressions de la Turquie.

Genève reconnaît le génocide des Arméniens  - 19/01/2005

     

La Ville de Genève reconnaît le génocide des Arméniens perpétré par le pouvoir ottoman entre 1915 et 1918. Par cet acte solennel, elle rappelle le caractère imprescriptible des crimes contre l’humanité et entend contribuer à la lutte contre le négationnisme.

La capitulation du sommet européen face aux chantages d'Erdogan  - 20/12/2004

     

L'Union européenne et la Turquie ont lancé officiellement vendredi à Bruxelles le processus controversé d'une adhésion d'Ankara qui étendrait l'UE de l'Irlande à la frontière irakienne et pourrait intervenir vers 2015. Après un dernier marathon de réunions bilatérales ou en petit comité autour du président du Conseil européen, le Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenende, et du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, les 25 dirigeants de l'UE ont entériné dans l'après-midi un accord global sur les négociations d'adhésion avec la Turquie à partir du 3 octobre 2005.

UE / TURQUIE : UN NOUVEAU YALTA  - 20/12/2004

     

Contre l’avis de l’opinion public, le Conseil européen, réuni à Bruxelles les 16 et 17 décembre 2004, a décidé d’ouvrir, sans conditions préalables, les négociations d’adhésion avec la Turquie. Le début des discussions interviendra, sauf coup de théâtre, dès le 3 octobre 2005.

LA FRANCE PRECISE SA POSITION A J - 4  - 13/12/2004

     

L’ADL Ramgavar constate avec satisfaction l’évolution dans l’expression officielle de la France, concernant le dossier Europe-Turquie à 4 jours d’un enjeu décisif.

L'ADL Ramgavar remercie la Slovaquie  - 2/12/2004

     

L'Organisation Arménienne Démocrate Libéral (ADL) a adressé, jeudi 2 décembre 2004, la lettre suivante à Son Excellence Mme Maria Krasnohorska, Ambassadrice en France de la République de Slovaquie :

La position de la France sur la Turquie embarrasse l'UE  - 25/11/2004

     

Amplifiées par les hésitations françaises, les divergences entre Etats membres à propos du dossier turc embarrassent la présidence néerlandaise de l'Union. A l'issue d'une rencontre avec son homologue, Abdullah Gül, mercredi 24 novembre à La Haye, le ministre néerlandais des affaires étrangères, Bernard Bot, a laissé entendre que le Conseil des chefs d'Etat et de gouvernement allait sans doute, le 17 décembre, décider d'ouvrir des négociations d'adhésion avec Ankara.

LA PREMIERE CONVENTION DES ARMENIENS D'EUROPE  - 22/10/2004

     

La première Convention des Arméniens d’Europe, organisée ces 18 et 19 octobre au Parlement européen par la Fédération
Euro-Arménienne s'est révélée un franc succès.

Le nouveau code pénal turc : une tromperie !  - 27/09/2004

     

Le parlement turc a entériné dimanche 26 septembre en séance extraordinaire la réforme controversée du code pénal turc. Bien qu'il soit exagérément applaudi par le commissaire Verheugen et d'autres dirigeants de l'UE en raison de l'absence de la mention de l'adultère, le nouveau code pénal turc est plein d'articles antidémocratiques.

Manifestation d'ultra-nationalistes à Istanbul  - 5/09/2004

     

Près d'un millier de personnes ont manifesté dimanche à l'appel d'une organisation ultra-nationaliste devant le patriarcat orthodoxe qui siège à Istanbul pour "dénoncer" les activités de cet établissement avant d'être dispersés par la police, ont rapporté les médias.

Livre Blanc sur Europe - Turquie  - 25/08/2004

     

L'ouverture des négociations concernant la candidature de la Turquie à l'Union Européenne se décidera en décembre 2004.

Les médias en France, à des rares exceptions près, essayent de montrer de ce pays une image d'un Etat laïc, moderne et démocratique. On répète sans cesse que la Turquie a une vocation européenne et le processus de cette candidature est irréversible. On nous montre dans les reportages
seulement une partie d'Istanbul, moderne et 'in' pour dire : " voilà la Turquie d'aujourd'hui " en cachant au public les 97% restant de la Turquie anatolienne. Le négationnisme de l'Etat turc est complètement occulté. Le blocus illégal de l'Arménie depuis 11 ans passé sous silence.

PROGRES REALISES PAR LA TURQUIE SUR LA VOIE DE L'ADHESION  - 4/04/2004

     

La Turquie a procédé à beaucoup de réformes importantes depuis l'année
dernière afin de remplir les critères de Copenhague mais doit faire encore
des efforts et entreprendre des réformes dans de nombreux domaines. C'est
l'opinion du Parlement européen ...

© 2010 - La Lettre de l'ADL
Accueil - Nouvelles - Tribune - Contact - Liens favoris