Retour à la page d'accueilPlan du site


  

      DOMINIQUE PERBEN REPOND AU CCAF

DOMINIQUE PERBEN REPOND AU CCAF   24/04/2006

 DOMINIQUE PERBEN REPOND AU CCAF

Le Ministre des Transports, de l'Equipement,
du Tourisme et de la Mer

Paris. le 21 avril 2006

Monsieur le Président,

Vous avez appelé mon attention sur l'émotion suscitée par les initiatives de Mme Marie-Chantal Desbazeille, dans le cadre de l'installation du Mémorial à la mémoire du million et demi d'Arméniens victimes du génocide de 1915 érigé à Lyon sur la place Antonin Poncet.

Je vous confirme que sur ce sujet les initiatives de Mme Marie-Chantal Desbazeille relèvent de sa seule responsabilité et n'engagent en aucune manière l'UMP. Le groupe UMP, au Conseil Municipal s'est clairement prononcé en faveur de la construction de ce monument et j'ai pour ma part, dès l'origine de ce projet fait part aux responsables de la communauté arménienne de mon soutien. Je regrette qu'une initiative individuelle puisse jeter une ombre sur la qualité des liens qui unit l'UMP à la communauté arménienne. Je tiens a vous assurer que j'ai saisie nos instances statuaires de cette situation qui ne saurait, à mes yeux, rester sans suite.

Sur la question de l'engagement des arméniens dans les conflits mondiaux, j'ai déjà eu l'occasion de m'exprimer publiquement et très clairement pour saluer la mémoire et lepatriotisme des 500 000 morts arméniens pour la France.

J'aurai l'occasion de le redire, au nom du Président de la République, que je représenterai le 24 avril prochain lors de l'inauguration du Mémorial, à laquelle j'ai tenu à assister.

Bien entendu, j'ai condamné la profanation dont le monument a fait l'objet récemment et le Gouvernement a fait part de sa détermination à identifier et poursuivre les auteurs de cet acteinadmissible.

Je vous remercie de transmettre au Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France mes sentiments de sympathie et d'estime personnelles à l'égard de la communauté arménienne, qui a tant donné à notre pays et dont je connais l'attachement aux valeurs de la République.

Je vous prit de croire. Monsieur le Président. à l'assurance de mes sentiments les meilleures et cordiaux. 

Dominique PERBEN


Monsieur Alexis GOVCIYAN
CCAF 
Paris

Image


Retour...

© 2010 - La Lettre de l'ADL
Accueil - Nouvelles - Tribune - Contact - Liens favoris