Retour à la page d'accueilPlan du site


  

      Centre médico-social AHARONIAN -UMAF

Centre médico-social AHARONIAN -UMAF   1/02/2006

NORACHEN : Inauguration du centre médico-social AHARONIAN -UMAF

Relevé de presse : journal de l’UMAF – Edition n°108- Parution décembre  2005

Deux membres du bureau de l’UMAF Paris (Le Dr Léon ARTINIAN et le Dr Michel DERVICHIAN) se sont rendus début mai 2005 en Arménie puis au KARABAGH pour l’inauguration d’un centre médical dans la village de NORACHEN situé à l’extrême sud du KARABAGH. Ce village, autrefois arménien, a été pris et occupé par les Azéris pendant de nombreuses années avant que les arméniens ne le reprennent par les armes. Il occupe une situation stratégique dans la mesure où il sera certainement le dernier village arménien avant la future frontière.

Le centre médical pourra recevoir des patients des trois villages alentour et peut être même d’HADROUT pour ceux qui le désirent. Il faut souligner que toutes les consultations et les soins sont gratuits. La vocation de ce village est de s’agrandir rapidement pour constituer un village " fortifié " proche de la future frontière.

Le centre médico-social occupe une surface de 220 m2.

Le dispensaire lui-même est très bien équipé avec deux salles d’examen, un bureau pour le médecin chef, un bureau pour l’infirmière. L’équipement a été fourni par Monsieur Ara AHARONIAN, l’UMAF n’apportant qu’un supplément de matériel médical. Le bureau du médecin-chef est pourvu d’un ordinateur qui sera branché sur Internet dés qu’une ligne téléphonique pourra être établie. Le dispensaire assure les besoins médicaux du village, les urgences, et les soins aux enfants. En cas de pathologie plus importante, le patient est transféré à l’hôpital d’HADROUT où travaille le médecin-chef qui est également chef de service de chirurgie de l’hôpital d’HADROUT.

Ara AHARONIAN : Homme d’action et généreux donateur

Après un brillant cursus américain et un MBA obtenu à l’INSEAD (Fontainebleau), Ara AHARONIAN assure diverses responsabilités au sein de groupes industriels. Il fonde, en 1985, la société FRANCARE Industries, leader européen dans les hautes technologies industrielles, mais aussi le domaine médical. Il orientera très vite son activité sur les pays en voie de développement (Proche et Moyen-Orient, Afrique noire, Asie du Sud-Est).

Fort de son expérience réussie dans la réalisation de nombreuses opérations sanitaires sous l’égide de l’OMS et de la Banque Mondiale, il a voulu mettre ses compétences pour développer une action humanitaire pour le Karabagh.

Appréciant depuis de nombreuses années " le sérieux et la constance du travail réalisé en Arménie et au Karabagh par l’UMAF ", c’est tout naturellement vers cette dernière qu’il s’est tourné pour l’application pratique du projet d’un centre médico-social à Norachen. Et pour d’autres projets aussi à venir.

Car quand l’homme d’action et le généreux donateur se rejoignent, c’est toujours pour servir leur arménité.

Discussions au Ministère de la Santé du Karabagh, avec sur la gauche le Dr. Armen Yeramian, responsable du centre médical.
Discussions au Ministère de la Santé du Karabagh, avec sur la gauche le Dr. Armen Yeramian, responsable du centre médical.

L'inauguration en mai 2005 du Centre Médico-Social de Norachen
L'inauguration en mai 2005 du Centre Médico-Social de Norachen

De gauche à droite : le Vice-Premier Ministre du Karabagh, M. Danyelian ARARAT, le Dr Zoya LAZARYAN (Ministre de la Santé), M. Léon KEBABJIAN (membre du Board UGAB), le Dr Léon ARTINIAN (président de l'UMAF-Paris), M. Ashot GHAZARIAN (directeur de l'UGAB Arménie) et M. Ara AHARONIAN.

M. Aharonian tient le dernier né de Norachen dans ses bras.
M. Aharonian tient le dernier né de Norachen dans ses bras.


Retour...

© 2010 - La Lettre de l'ADL
Accueil - Nouvelles - Tribune - Contact - Liens favoris