Retour à la page d'accueilPlan du site


  

      NON à la Turquie génocidaire et négationniste

NON à la Turquie génocidaire et négationniste   16/05/2005

 

Pas de Turquie génocidaire et négationniste dans l'UE !

" Nous ne voulons pas d'une Turquie génocidaire et négationniste dans l'Union européenne ", déclarent les Français d'origine arménienne, qui demandent le report de l'ouverture des négociations avec la Turquie, et qui appellent à un rassemblement le dimanche 22 mai 2005 à 15h, Place du Canada, devant la statue du Révérend Père Komitas, symbole des victimes du génocide des Arméniens.

A la veille d'échéances importantes, dans un climat politique pollué par la question de la candidature de la Turquie à l'Union européenne, les partis politiques arméniens de la Diaspora (ADL Ramgavar, PSD Hentchakian, FRA Dachnaktsoutioun), soutenu par le Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF), appellent le Président de la République Française à exiger du Conseil européen du 17 juin 2005, le report de l'ouverture des négociations avec la Turquie.

" Le Président de la République doit prendre conscience du mécontentement des Français d'origine arménienne qui sont outrés de tant de complaisance affichée par l'Union Européenne à l'égard de la Turquie, et ils attendent un geste fort de sa part. " déclare Armen Kouyoumjian, responsable du PSD Hentchakian.

Pour sa part Varoujan Sirapian, Porte-Parole de l'ADL Ramgavar, renchérit en indiquant "qu'un dépôt de gerbe devant le monument dédié au victimes du génocide arménien est certes à saluer comme un événement majeur, mais il ne permet pas de lever les doutes qui s'installent dans la communauté arménienne sur l'ardeur avec laquelle la France entend défendre la reconnaissance du génocide arménien comme parti intégrante du processus d'adhésion de la Turquie. Nous pensons que la France peut encore provoquer le choc salutaire permettant à l'Europe de se mettre en règle avec sa conscience en demandant le report de l'ouverture des négociations " a conclu Varoujan Sirapian

" Nous attendons de la Turquie qu'elle se mette en total conformité avec les valeurs éthiques et morales que le projet de Traité Constitutionnel souhaite mettre en avant " déclare Mourad Papazian pour la FRA Dachnaktsoutioun. "C'est pourquoi les pouvoirs publics français ne semblent pas mesurer la frustration née de la décision de l'Union européenne d'ouvrir les négociations d'adhésion avec la Turquie. Si on évacue pas la question de la candidature turque en demandant le report de l'ouverture des négociations, nous ne voyons pas comment contenir le ressentiment du peuple arménien à l'égard d'une Europe complaisante à l'égard d'un Etat génocidaire et négationniste" a conclu Mourad Papazian.

L'ADL Ramgavar, Le PSD Hentchakian et la FRA Dachaktsoutioun, soutenus par le CCAF entendent faire du 22 mai 2005, la première étape d'une campagne de mobilisation visant à obtenir du Conseil européen l'inscription formelle de la reconnaissance du génocide arménien dans la feuille de route fixée à la candidature turque.

Paris, le 16 mai 2005

ADL RAMGAVAR 
PSD HENTCHAKIAN 
FRA DACHNAKTSOUTIOUN

 

ADL Ramgavar
ADL Ramgavar

SD Hentchak
SD Hentchak
 

FRA Dashnagtsoutioun
FRA Dashnagtsoutioun

Pour contacter notre service de presse : adl AT hayway POINT org 


Retour...

© 2010 - La Lettre de l'ADL
Accueil - Nouvelles - Tribune - Contact - Liens favoris